Pour accéder à toutes les fonctionnalités de ce site, vous devez activer JavaScript. Voici les instructions pour activer JavaScript dans votre navigateur Web.

Rémoras Quis custodiet ipsos custodes ? - Internet / Foxoo
Local-events / Vos évènements relayés sur Twitter GUIDE   SUIVRE
Ma ville   Mes évènements   Annoncer un évènement
Source : #4900 Publié le 27/11/12 | Vues : 73

Rémoras Quis custodiet ipsos custodes ? / Internet


Premier roman auto publié de M.I.A (Missing In Action), deux écrivains séparés par des centaines de kilomètres l'un de l'autre, utilisant Internet, Skype et messagerie, ont réussi une gageure. Comme un quartet de jazz, c'est à quatre mains que les auteurs ficellent avec maestria un roman, dont au final, on ne sait si c'est de la réalité transposée dans une fiction, ou une fiction prémonitoire d'une réalité. Les qualités de ce thriller de politique-fiction ne s'arrêtent pas là.


M.I.A : De Qui et de Quoi parlons-nous ?
Tout d'abord, M.I.A pseudo signifiant « Missing In Action ». Ensuite, « Rémoras » est un roman, résultat d'une collaboration de deux personnes associant leur talent durant plus de douze mois et à distance
' séparées par 1 500 kilomètres ' sans jamais se rencontrer pendant la rédaction du livre.

Que nous raconte l'histoire ?
Trois anciens membres d'une cellule très spéciale des services de renseignement français décident de reprendre du service après une retraite de huit ans, afin d'échapper au « nettoyage » lancé par leurs anciens employeurs. Dans leur sillage, ils entraîneront un cataclysme mondial qui les dépasse totalement et qui transformera le monde tel que vous le connaissez. Qui sont vraiment ces trois « repentis » et peuvent-ils combattre le Cercle, ce groupe d'hommes discrets qui semble être aux commandes de la planète ? Roman à clefs, à rebondissement multiples et variés qui s'enchaînent, vous restez scotché au texte, malgré ses 540 pages ! Autre belle réussite de ce thriller de politique-fiction.


Les auteurs
Le pseudo M.I.A (« Missing In Action ») concrétise la rencontre de deux amis passionnés de littérature, de cinéma et d'actualité politique, pour ne citer que quelques points communs évidents. La méthode de travail choisie pour l'écriture de ce roman est particulière, car près de 1 500 kilomètres les séparent : qui pourrait penser que « Rémoras » fut intégralement pensé, construit et rédigé à distance, grâce à Internet ?

L'auto publication pourquoi ?
Rémoras fut accueilli avec réticence, voire crainte de la part du monde de l'édition, y compris les éditeurs importants (peut-on l'associer au fait, que dès le prologue de l'ouvrage, le 11 septembre est abordé' ?). Si l'on y ajoute des appréciations pour beaucoup dans le genre « le traitement est très bon mais le sujet est trop délicat pour le grand public ». Restait, pour éviter le stress, la déprime, etc. d'auteurs refusés, l'auto publication. Pensé, réfléchit et exécuté, ils l'ont fait. C'est ainsi qu'ils s'auto publièrent et n'ont pas l'intention d'en rester là !

Une ambition : développer en mode associatif une structure d'édition numérique
Nos deux auteurs n'entendent pas en rester là, et leur défi suivant, se doter d'une structure éditoriale professionnelle de statut associatif, en constituant une équipe complète, bien au-delà du duo M.I.A. Cette structure aiderait les auteurs dans leur parcours de publication numérique.

Ils sont passés à l'acte et leur structure existe, elle est enregistrée officiellement sous le nom « Editions Hélène Jacob ». Depuis, 6 ouvrages ont été publiés par la jeune structure et le duo M.I.A a publié en juillet 2012 une nouvelle « La Trappe » puis s'est remis au travail avec une trilogie dont le premier opus est prévu pour février 2013.


Acheter / Commander le livre... Remoras Quis custodiet ipsos custodes ?



En savoir plus
Partager :
Facebook