Pour accéder à toutes les fonctionnalités de ce site, vous devez activer JavaScript. Voici les instructions pour activer JavaScript dans votre navigateur Web.

Surveillance de la grippe par Internet : démarrage de la deuxième saison de GrippeNet.fr - Internet / Foxoo
Local-events / Vos évènements relayés sur Twitter GUIDE   SUIVRE
Ma ville   Mes évènements   Annoncer un évènement
Source : #22008 Publié le 16/11/12 | Vues : 20

Surveillance de la grippe par Internet : démarrage de la deuxième saison de GrippeNet.fr


A partir du 15 novembre 2012, les internautes résidant en France auront pour la deuxième année consécutive la possibilité de participer à la surveillance de la grippe, en se connectant sur le site Internet www.grippenet.fr La première saison de GrippeNet.fr a réuni près de 4 500 participants, et les premières analyses soulignent l'intérêt de poursuivre cette surveillance.

Ce système de surveillance a été lancé fin janvier 2012 par l'équipe du réseau Sentinelles (unité mixte de recherche Inserm - Université Pierre et Marie Curie) et l'Institut de Veille Sanitaire.

Téléchargez le dossier sur GrippeNet

Lors de sa première saison hivernale de fonctionnement, entre le 25 janvier et le 30 avril 2012, GrippeNet.fr a permis de collecter une grande quantité de données liées à la grippe. Près de 4 500 internautes se sont inscrits, remplissant plus de 35 000 questionnaires. Les premières analyses sont tout à fait encourageantes, et démontrent notamment que la population de GrippeNet.fr est représentative de la population française, d'un point de vue géographique, sociodémographique ou de son état de santé. Les femmes et les personnes de 50-69 ans sont plus nombreuses que les autres à participer, mais cette particularité est facilement corrigée lors des analyses. La répartition géographique des participants de GrippeNet.fr est proche de celle de la population française. Les participants proviennent des 96 départements de France métropolitaine, de 2 124 communes. 6,2% des participants habitent à Paris.

A partir de cette année, les mineurs ont la possibilité de participer eux aussi à cette surveillance, après accord parental. D'autre part, des actions de communication et de sensibilisation seront cet hiver réalisées dans des écoles primaires, collèges et lycées de Corse.



En savoir plus
Partager :
Facebook